Vous lisez actuellement
Télétravail, la recette d’équilibriste

Télétravail, la recette d’équilibriste

À l’heure actuelle, tous nos repères et toutes nos habitudes sont bouleversés ! Pour mener votre télétravail à bien tout en veillant sur vos petits, il existe des astuces très simples à mettre en place pour faciliter ces moments particuliers que vous partagez avec votre famille.

La vie de parents peut être géniale, mais peut aussi, parfois, avoir ses côtés épuisants… On ne peut déléguer à personne d’autre nos chers petits pour souffler un peu, ni voir nos amis pour se détendre ou vaquer à nos occupations de décompression habituelles : sport, arts… Il est donc normal de se sentir épuisé moralement dans son rôle de parent. Surtout, ne CULPABILISEZ PAS !!! 

Mes astuces 

  • Osez être bienveillant envers vos enfants et envers vous-même. Pour faire face aux colères, aux frustrations, à la fatigue de ses enfants, il est primordial de prendre soin de soi. Ainsi, on a suffisamment d’énergie pour accompagner les moments difficiles. 
  • Ne faites rien ou faites ce que vous aimez. Cinq minutes suffisent pour vous permettre de « déconnecter » de vos pensées négatives ou contraintes en vous remettant dans votre présent.

Exercice : trouvez un endroit calme dans votre foyer ou dans votre jardin et prenez le temps cinq minutes pour activer tous vos sens : que sentez-vous ? Qu’entendez-vous ?
Que voyez-vous ?

Qu’est-ce qu’on fait face aux crises d’opposition et aux caprices ? 

Les enfants ne savent pas toujours s’exprimer de façon claire et constructive, surtout lorsqu’ils sont encore petits : une contrariété, un souci et c’est l’explosion ! Ce n’est pas facile pour les parents de faire la distinction entre un caprice et un besoin de réconfort. Sans oublier que le cortex préfrontal qui permet de s’adapter, d’être serein, de penser, d’imaginer, de se connaître, de faire preuve d’empathie ou encore de réguler les émotions est le dernier à devenir performant. Pas avant 25 ans ! Patience, patience !

Comment se faire obéir tout en douceur ?

On écoute, on comprend, mais on s’impose !

Mes astuces 

  • Soyez ferme sur vos décisions ! Ne cédez pas ! Votre cher amour cherche à tester vos limites. C’est un passage normal de l’enfance. Tenez bon, cela en vaut vraiment la peine !
  • Identifiez le déclencheur de la colère de votre enfant et entraînez-le à chercher des solutions alternatives à son problème au lieu de camper sur ses positions.
  • Renforcez ses comportements positifs : félicitez-le.
  • Écoutez d’abord. Exprimez votre point de vue ensuite. Vous serez plus intéressant pour lui si vous paraissez intéressé par ce qu’il vous exprime, et cela lui « ouvrira » les oreilles. Il sera dans de meilleures dispositions pour vous écouter en retour.

On est des « superparents », PAS des « superhéros » !

Plus vous serez à l’écoute des besoins de votre enfant, plus il sera rassuré et se sentira en sécurité. Il sera alors moins occupé à réclamer votre attention en faisant des bêtises ou en vous appelant indéfiniment, sans se fatiguer, cinquante fois par jour. Je ne peux que vous conseiller d’être attentif à ses besoins, vous n’en serez que plus serein à la maison. Surtout si vous avez des tâches à accomplir pour votre travail. Il vaut mieux consacrer 5 minutes à votre enfant, même si cela ne vous arrange pas, que de laisser venir la crise. Vous mettrez au moins 20 minutes à la calmer contre 5 minutes d’investissement au départ ! J’ai testé, j’approuve.

On prend le temps de travailler ET de jouer !

Vous renforcez ainsi votre lien avec lui et vous générez des situations positives en famille. En plus, cela favorise la croissance générale du cerveau et renforce les liens !

Laissez-le vous guider dans ses jeux et imaginations. Vous retrouverez vous aussi des moments d’enfance agréable qui vous rappelleront l’enfant qui sommeille en vous. 

Comment bien écouter les émotions de son enfant ?

Vous pourrez alors être plus attentif à ses besoins et serez plus à même de les satisfaire. En suivant ces cinq étapes, vous obtiendrez plus facilement une écoute empathique envers votre enfant : 

  1. Accepter ce que son enfant ressent.
  2. Se concentrer sur ce qu’il ressent plutôt que ce qu’il dit.
  3. Se taire ! Laisser l’enfant aller jusqu’au bout, respecter ses silences, lui laisser des blancs pour qu’il puisse se concentrer sur le fil de son récit.
  4. Reformuler et faire préciser comme « un miroir ». « Tu es si en colère que ça ? Lui faire préciser ses émotions, poser des questions pour comprendre ce qui est flou ou incomplet. « Qu’est-ce qui t’agace LE PLUS dans cette situation ? » « Le plus », c’est comme une formule magique qui va aider votre enfant à aller droit au but et lui éviter de s’éparpiller dans de nombreuses explications et détails.
  5. Laisser votre enfant élaborer la solution par lui-même. Il en est tout à fait capable. S’il ne trouve pas d’issue tout seul, c’est seulement à ce moment-là que vous pourrez faire vos suggestions. 

On fait des câlins sans compter !

Votre enfant, comme vous, se pose peut-être des questions sur « demain » : 

• Va-t-on retourner à l’école ?

• Pourrons-nous aller en vacances ? 

• Comment va-t-on gérer la reprise scolaire ?

Mon astuce 

Pour calmer les angoisses, rien de tel que les câlins illimités !!! Ils favorisent le bon développement du cerveau car ils permettent de libérer de l’ocytocine, l’hormone du bien-être. Cela le sécurise et favorise des liens harmonieux avec son entourage. L’amour partagé lors des échanges de câlins avec maman et papa apporte de la sérénité, de l’empathie, de la confiance et du bien-être aux trois.

Enfin, n’oubliez pas que vous êtes son exemple. Si vous êtes un bon modèle pour lui, cela vous rend bien plus crédible à ses yeux ! Les neurones miroirs, une grande découverte, permettent l’apprentissage des émotions par l’observation. Tout ce qui constitue notre communication non verbale a une influence sur ce que ressentent les autres.

En télétravail soyez à l’écoute, devenez un modèle pour vos enfants sans vous mettre trop de pression, car c’est un nouveau boulot : celui du parent qui télétravaille.

Virginie Renard

Enseignante et coach scolaire
certifiée en PNL 

Spécialisée dans les stratégies d’apprentissage

0475 / 76 58 90 

info@cafepeda.be

Quelle est votre Réaction?
Incroyable
0
Intéressant !
0
J'adore !
0
Je n'aime pas
0
Triste
0
Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

© 2019 BIOVIF Magazine . All Rights Reserved.

Scroll To Top
{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}