Vous lisez actuellement
La vitamine, l’alliée précieuse de notre vue

La vitamine, l’alliée précieuse de notre vue

La vitamine A est essentielle dans la perception des formes et des couleurs et dans l’intégrité de la rétine. La carence en vitamine A est d’ailleurs la principale cause de cécité chez les enfants du tiers-monde!

Notre statut nutritionnel en vitamine A ne dépend pas uniquement de notre consommation, mais aussi d’autres facteurs comme la digestion, la qualité de la barrière intestinale…

La vitamine A est indispensable à l’équilibre de la peau. Elle est d’ailleurs largement utilisée par l’industrie cosmétique, le rétinol (autre terme désignant cette vitamine) étant devenu au fil du temps un des composants phares utilisés contre le vieillissement cutané. Elle aide à combattre l’acné, contribue au processus de cicatrisation et diminue le risque de développer des vergetures.

Elle intervient aussi dans le développement des os, des dents, dans la sécrétion de mucus et dans la spermatogenèse. Elle améliore la résistance de l’organisme aux infections, et est indispensable à la différenciation cellulaire. La vitamine A est résistante à la chaleur, sensible à l’air et rapidement détruite par la lumière. 

Les sources naturelles de vitamine A sont les tissus animaux et le foie des mammifères et des volailles, les œufs, les poissons gras, l’huile de foie de morue, le lait, le beurre et aussi les végétaux, dans lesquels on la trouve sous forme de pro-vitamine A. Cependant, l’organisme a besoin de magnésium, de zinc et d’autres nutriments pour convertir la pro-vitamine A en vitamine A.

C’est parmi les caroténoïdes que l’on retrouve les précurseurs de la vitamine A. Les caroténoïdes sont des pigments synthétisés par les plantes.
Ils sont indispensables à la photosynthèse en tant que collecteurs de lumière et photoprotecteurs de la chlorophylle. Ils confèrent également leur couleur aux plantes. Plus de 600 caroténoïdes ont été isolés à partir de sources naturelles. Seuls certains d’entre eux sont des précurseurs du rétinol : le bêta-carotène, l’alpha-carotène et la bêta-cryptoxanthine.

Les caroténoïdes sont de puissants antioxydants.
La lutéine et la zéaxanthine neutralisent notamment les radicaux libres produits lorsque l’énergie lumineuse interagit avec les tissus délicats de l’œil, riches en acides gras fragiles (DHA).

Manger des carottes, des brocolis, des épinards… prévient la dégénérescence maculaire, une maladie dégénérative de la rétine souvent liée à l’âge, réduit l’éblouissement et améliore le contraste et l’acuité visuelle.

CouleurComposant responsable
de la couleur
Fruit et légumes
RougelycopèneTomate
Jaune-orangeB-carotène zéaxanthineOrange, citron,
carotte, courge,
mangue
Vertlutéine Brocoli, épinard,
choux de Bruxelles,
pomme
vert

Certains caroténoïdes ont été associés à la prévention de maladies : le lycopène a été cité comme étant potentiellement protecteur du cancer de la prostate, mais cette assertion a été remise en question par une méta-analyse

Conseil Supérieur de la Santé. Recommandations
nutritionnelles pour la Belgique – 2016. Bruxelles: CSS; 2016. Avis n° 9285.

En effet, c’est souvent dans leur matrice originale (ici, la tomate) que les nutriments sont les plus efficaces.

Gare au surdosage

« Le World Cancer Research Fund » a montré que l’emploi quotidien d’un complément contenant 20 mg de bêta-carotène, ou plus, augmente le risque de cancer du poumon chez les fumeurs ou les sujets exposés à l’asbeste (amiante)

Conseil Supérieur de la Santé. Recommandations
nutritionnelles pour la Belgique – 2016. Bruxelles: CSS; 2016. Avis n° 9285.

Gallicchio L, Boyd K, Matanoski G, Tao XG, Chen L, Lam TK et al. Carotenoids and the risk of developing lung cancer: a systematic review. Am J Clin Nutr 2008; 88(2):372-383.

La vitamine A, stockée au niveau hépatique, devient toxique si on excède la capacité de stockage du foie, provoquant une augmentation de son volume. En excès, la vitamine A est aussi neurotoxique. Les femmes enceintes doivent suivre les recommandations fournies par leur professionnel de santé, car la vitamine A, indispensable au développement osseux du fœtus, peut, en excès, provoquer des malformations congénitales. C’est pourquoi, il est conseillé aux femmes enceintes et à celles désirant le devenir d’éviter la consommation de foie ou de compléments alimentaires contenant du rétinol (par exemple, certains remèdes contre l’acné, dont le principe actif est l’isotrétinoïne, dérivé de la vitamine A).

Par contre, pour le bêta-carotène aucun seuil de consommation n’est fixé, car sa consommation même répétée n’entraîne pas d’augmentation du rétinol1.

Chen J, Song Y, Zhang L. Lycopene/tomato consumption and the risk of prostate cancer: a systematic review and meta-analysis of prospective studies. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo) 2013; 59(3):213-23. 

Conclusion

Un excès de vitamine A est rare, sauf si l’on consomme trop fréquemment du foie ou des compléments fortement dosés

Il est indispensable de veiller à optimaliser notre statut nutritionnel en vitamine A par un apport quotidien adéquat, à travers une alimentation de qualité, variée et colorée.

Quelle est votre Réaction?
Incroyable
0
Intéressant !
1
J'adore !
0
Je n'aime pas
0
Triste
0
Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

© 2019 BIOVIF Magazine . All Rights Reserved.

Scroll To Top
{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}