Vous lisez actuellement
Effets de l’alimentation sur le stress psychologique

Effets de l’alimentation sur le stress psychologique

Le stress apparaît lorsqu’on se sent très sollicité émotionnellement
et incapable de faire face à certaines pressions de la vie. La période du confinement dû au Covid-19 était un facteur de stress supplémentaire qui a touché toute la population.

Le stress peut avoir plusieurs effets sur l’organisme ; sautes d’humeur, agitation, irritabilité, pensées anxieuses, tensions musculaires, nausées, palpitations, sommeil perturbé… 

Ce sont généralement ces premiers signes qui montrent que le stress devient un problème. S’il n’est pas géré ou traité efficacement, il peut devenir chronique et, avec le temps, causer de graves dommages.

Des maladies à long terme telles que la dépression, le diabète, les problèmes cardiovasculaires et digestifs peuvent commencer à se développer, il est donc crucial de demander de l’aide dès ces premiers signes. 

Comment la nutrition peut-elle aider à gérer le stress ? 

Le stress et l’alimentation ont toujours été liés. Il est possible qu’une personne qui a une alimentation saine et équilibrée soit beaucoup moins stressée qu’une personne qui a une mauvaise alimentation. Si vous vous sentez trop stressé, votre système digestif est probablement très sollicité. Modifier votre régime alimentaire pourrait être la clé d’un mieux-être physique et émotionnel. Parmi les aliments qui peuvent avoir des effets négatifs sur l’organisme en cas de stress, citons la caféine, les aliments riches en graisse et en sucre, l’alcool… 

Parmi les aliments antistress à consommer en plus grande quantité, vous avez les fruits et les légumes. Effectivement, une alimentation riche en fruits et légumes frais vous permettra d’obtenir beaucoup de nutriments et de minéraux cruciaux en cas de stress. 

“Si vous vous sentez trop stressé, votre système digestif est probablement très sollicité” 

Le stress chronique peut également affaiblir le système immunitaire et affecter les défenses de l’organisme, ce qui rend une personne plus vulnérable aux infections et aux maladies. D’où l’importance, surtout actuellement, d’essayer au maximum de gérer son stress. Essayez donc de manger au moins cinq portions de fruits et légumes par jour pour obtenir une quantité suffisante de vitamines  et de minéraux, notamment les vitamines B et le magnésium. 

Les vitamines B 

Elles jouent un rôle dans le bon fonctionnement du système nerveux. On les trouve notamment dans les bananes, les légumes verts à feuilles, les céréales semi-complètes et complètes, la viande, les œufs, le poisson et les oléagineux, qui fournissent de l’énergie au corps après une période de stress. 

Le magnésium 

Les personnes soumises au stress enregistrent une déficience en magnésium plus élevée que la normale, ce qui amplifie fortement les effets de la noradrénaline. En effet, pour un même stress, en situation de manque de magnésium, une plus grande quantité de calcium entre dans les cellules, ce qui aggrave les symptômes musculaires, digestifs, vésicaux ou vasculaires. Le magnésium peut effectivement aider à détendre les muscles et à réduire l’anxiété, tout en jouant un rôle essentiel dans la production d’énergie. Les oléagineux (noix du brésil, amandes…), les légumineuses, mais aussi les céréales complètes et les légumes verts sont riches en magnésium. 

“En manque de magnésium, une plus grande quantité de calcium entre dans les cellules, ce qui aggrave les symptômes musculaires” 

Il est également recommandé de manger des glucides complexes. La consommation de glucides entiers non transformés, tels que le pain complet, les pâtes complètes, ainsi que l’avoine et le riz brun, contribue à augmenter le taux de sérotonine. Cette hormone a un effet psychologique et physiologique considérable sur le corps et aide à réguler notamment l’humeur, le sommeil, l’apprentissage et la mémoire. Un taux très bas de sérotonine est lié à des problèmes tels que l’anxiété et la dépression. Il est donc essentiel de maintenir cette hormone en équilibre pour faire face au stress. De plus, les glucides complexes sont digérés plus lentement que les variétés raffinées et transformées, ce qui peut contribuer à stabiliser le taux de sucre dans le sang. 

À côté d’une bonne alimentation, il y a d’autres rituels qui peuvent être mis en place et qui permettent aussi de lutter contre le stress, comme participer à un cours de yoga, faire de la méditation, lire un bon livre, aller se promener ou courir, jardiner…

Quelle est votre Réaction?
Incroyable
0
Intéressant !
0
J'adore !
0
Je n'aime pas
0
Triste
0
Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

© 2019 BIOVIF Magazine . All Rights Reserved.

Scroll To Top